Solidarité avec les enseignants grévistes et les syndicats du Lycée Français à Bruxelles

Communiqué du 6 février 2018

Nous exprimons toute notre solidarité envers les enseignants en grève ce 6 février 2018, au Lycée Français Jean Monnet à Bruxelles.

Les  effets des coupes budgétaires massives et soudaines dont l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger, qui gère l’enseignement public à l’étranger, avait fait l’objet en juillet dernier, se font maintenant sentir.  Les 30 millions d’euros  prélevés cet été n’ont en effet pas été réinjectés dans le budget 2018 de l’agence.

Qui en paie le prix aujourd’hui ?

– Les enfants des Lycées Français, d’abord, qui perdent des enseignants. L’AEFE s’apprête à supprimer 4 postes de Résidents  au Lycée Français de Bruxelles.

– Les parents, ensuite, dont les frais d’écolage ne cessent d’augmenter.

– Les enseignants, enfin, que les suppressions de poste et refus de détachements plongent dans une grande incertitude.

Les deux syndicats d’enseignants en primaire appellent à une journée de grève le 6.02.2018. Un Conseil d’Etablissement extraordinaire doit se tenir ce même jour.

Nous, élus consulaires écologistes et de gauche, exprimons toute notre solidarité envers les familles, les professeurs et le personnel du Lycée Français, qui se mobilisent aujourd’hui face à ces politiques d’austérité.

Cécilia Gondard, Guillaume Sellier, Alix Courdesse Hupkens, Boris Faure
Conseillers Consulaires, Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *