Message de l’Entraide Française de Bruxelles

La plupart d’entre vous n’a certainement jamais entendu parlé de notre association « l’Entraide Française » bien que vous résidiez, pour certains depuis de nombreuses années en Belgique et qu’elle existe depuis plusieurs décennies.

Son objet social est de venir en aide exclusivement aux français accidentés de la vie comme peuvent l’être toutes les personnes confrontées à des drames familiaux : divorce, abandon, chômage, maladie de longue durée, délits de fuite…

Nous donnons notre priorité aux familles avec enfants et, depuis 2015, nous soutenons une vingtaine d’étudiants dont plusieurs sont sortis de la prostitution grâce à nos interventions.

Ces dernières sont diverses et, si elles s’effectuent dans la plus grande discrétion, c’est sous le contrôle effectif de notre assistante sociale et de notre Comité de Direction, tous membres bénévoles de l’association.

Nous devons nous assurer que les dons que nous recevons sont justement distribués et que les bénéficiaires ne peuvent pas, avant, être allocataires d’autres formes de revenus et que leur statut dans notre pays est bien régulier.

Quelques exemples :

– Intervention dans les frais de mutuelle

– Paiement d’articles pour la rentrée scolaire

– Assistance trimestrielle aux séniors (versement d’une petite rente)

– Colonies de vacances

– St Nicolas (65 enfants en 2016 âgés de 15 jours à 15 ans)

– Distribution de chèques alimentaires d’une valeur faciale de 5€ (interdisant l’alcool et le tabac)

– Frais exceptionnels laissés à l’appréciation du Comité de Direction généralement dans l’urgence….

Notre assistance est aussi morale, sociale et administrative. Par la présence de notre assistante sociale (bénévole) et de notre Ecrivain Public qui assurent des permanences régulières dans nos locaux de Koekelberg et travaillent souvent aussi le week-end soit sur place soit par téléphone, parfois en relation avec le Consulat de France. L’un de nos donateurs – fiscaliste de métier – assiste gratuitement ceux qui rencontrent des difficultés dans son domaine de compétence.

Notre VESTIAIRE est la caverne d’Ali Baba où nous distribuons deux fois par semaine les dons de bonne qualité reçus en nature (pensez qu’une paire de chaussure pour un enfant en début d’année n’est plus à sa taille six mois plus tard….) : vêtements pour tous(femmes, hommes, enfants, bébés), chaussures (de marche, de ville, de sport), pièces de mobilier ou de vaisselle, ordinateurs qui jugés obsolètes par certains, s’ils fonctionnent sur WORD/EXCEL avec possibilité de WIFI, permettent à des scolaires et à des étudiants de faire leurs recherches et d’écrire leurs mémoires de fin d’étude.

Bien évidemment l’argent reste aussi le nerf de la guerre et tous les dons égaux ou supérieurs à 40€ sont déductibles fiscalement. Ceci constitue une partie non négligeable de nos ressources.

L’autre provient de notre « gala annuel ». Pour 2017 nous avons réservé la Comédie Claude Volter à Woluwe-st-Pierre où sera donnée en avant-première la pièce « Deux sur une balançoire » dans l’adaptation de Jean-Louis DABADIE et pour lequel nous vous demandons déjà de réserver votre soirée du lundi 4 décembre (suivie d’une tombola très riche).

Ce courrier d’information électronique (dont vous pouvez demander à être retiré de la liste de distribution par simple envoi à info@entraide-francaise.be ) est bien évidemment aussi un appel à votre générosité quelle qu’en soit la forme.

Demain, un de vos amis ou de vos proches pourrait être concerné par notre demande. Ou, pire, vous connaissez aujourd’hui quelqu’un qui a besoin d’aide et ne sait pas vers qui se tourner.

Notre démarche s’inscrit aussi dans l’ouverture vers des bénévoles qui voudraient s’engager avec nous et dont certains accepteraient de rejoindre notre Conseil d’Administration.

Vous êtes de ceux-là ? N’hésitez pas à me contacter via notre secrétariat au 02.420.70.07.

Contact :
Roland G. STERN
Vice Président de l’Entraide Française asbl
secretariat@entraide-francaise.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *